Un entrepôt logistique se compose de nombreuses allées et rayonnages de plus ou moins grande hauteur. Pour effectuer le déplacement des produits, les entreprises utilisent des engins de manutention. En fonction des équipements en place, les responsables d’entrepôt s’appuient sur différents chariots élévateurs et matériels de levage. En palettes ou bacs, les produits sont acheminés par des engins de manutention adaptés à chaque situation. Il vous revient de choisir un engin conforme aux besoins de votre installation logistique.

 

 

Difficile de se passer de l’efficacité des engins de manutention pour gagner en productivité dans l’entrepôt. Avec différents modèles d’équipements, ils permettent le transport des produits entre les zones de déchargement, stockage et chargement. Du chariot à la nacelle, ces matériels s’adaptent à différents poids et formes de marchandises. Ils contribuent à gagner un temps précieux en remplaçant le travail manuel. 

Les engins de manutention sont dorénavant monnaie courante dans les entrepôts et les usines de production. Il en existe plusieurs types d’appareils avec chacun leur spécificité.  Pour les utiliser, vos collaborateurs doivent effectuer la formation CACES et obtenir leur permis. 

Avec l’engin de manutention approprié, il est possible d’organiser le stock, déplacer les produits et préparer les commandes clients. Entre les différentes marchandises et opérations dans l’entrepôt, il convient de s’équiper de plusieurs modèles. Vous avez le choix entre un matériel manuel, motorisé ou automatisé. Il peut s’agir d’un simple transpalette, d’un chariot élévateur, d’une nacelle, d’une grue et bien d’autres. Cela dépend notamment du poids et si les marchandises se situent à plusieurs mètres du sol. 

 

Les différents engins de manutention sur le marché

Le chariot élévateur :

Polyvalent, le chariot élévateur est utilisé pour la manutention, le levage et le transport de marchandises. Les modèles varient en fonction de la hauteur de levage, la capacité de traction et des dimensions. Il convient parfaitement au chargement/déchargement, stockage et gerbage.

Le chariot électrique :

D’une grande fiabilité, le chariot électrique est très fréquent dans les entrepôts. Il se révèle très efficace pour la préparation des commandes et le déplacement quotidien de produits en palettes.

Le chariot télescopique :

Avec une portée jusqu’à 20 mètres, le chariot télescopique est adapté au stockage à grande hauteur. Son mât télescopique lui permet d’effectuer le transport de charges lourdes en toute sécurité. Il dispose d’une importante capacité d’élévation. 

Le chariot latéral :

Avec une configuration d’entrepôt composée d’allées étroites, le chariot latéral est idéal. Aisément maniable, il facilite le travail du cariste dans des allées ou le demi-tour n’est pas possible. Il permet de charger et décharger en toute sécurité toutes sortes de produits.

Le chariot à mât rétractable :

Doté de fourches mobiles, le chariot à mât rétractable permet un levage frontal et latéral des charges à grande hauteur. Il convient à des opérations de transport et de manutention précises au sein de l’entrepôt.

Le préparateur de commandes :

En plus de préparer les commandes, il est capable de se charger du déplacement des produits et de leur stockage. Avec une capacité de charge jusqu’à 2 tonnes, il opère à grande et moyenne hauteur pour le gerbage.

Le gerbeur :

Manuel ou électrique, le gerbeur intervient dans le gerbage des produits, mais aussi leur transport et manutention. Ce type d’engins s’avère facile à manier pour un travail rapide et efficace.  

Le transpalette :

Destiné à la manutention, le transpalette est un appareil manuel, semi-électrique ou électrique. Il intervient à faible hauteur pour le déplacement de palettes. Indissociable des entreprises de logistique, le transpalette offre une bonne capacité de charge.

La nacelle élévatrice :

Équipée d’une rambarde de sécurité, la nacelle élévatrice permet le travail en hauteur. Avec sa capacité de levage, elle permet de manipuler des marchandises dans des espaces difficiles. Outre la manutention et le stockage, la nacelle est fréquemment utilisée pour l’entretien des équipements dans l’entrepôt.

 

 

Les critères pour choisir votre engin de manutention

Avec pour objectif un gain de productivité, le choix de l’engin de manutention dans votre entrepôt ne doit pas être négligé. 

Divers facteurs doivent être pris en compte pour déterminer la solution idéale :

  • La configuration de l’entrepôt, la cadence des flux et les types de produits constituent des données essentielles. 
  • Le système de stockage en place implique l’utilisation de certains équipements de manutention. Pour des rayonnages, les chariots élévateurs sont incontournables. Pour les plus petits produits, le chariot préparateur de commandes est recommandé. 
  • Entre matériel de manutention manuel ou automatisé, il s’agit bien souvent d’une différence de prix. Plus rapide et efficace, le chariot motorisé est un investissement qui se rentabilise à moyen terme dans l’entrepôt. 

 

Au sein d’un entrepôt, les rayonnages contribuent à maximiser l’utilisation de l’espace. Le stockage des marchandises est alors plus efficace. Leur rangement nécessite cependant des engins de manutention adaptés. Ils permettent d’organiser le stock et de préparer les commandes plus rapidement. Cela permet de livrer le client dans un délai réduit pour une satisfaction accrue. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner les engins de manutention les plus appropriés à votre activité !

La source

Actualités récentes